Escapade culinaire dans l’océan indien

Quand on fait référence aux îles de l’Océan indien, on a souvent tendance à penser à tous les clichés habituels comme les plages de sable blanc, les cocotiers, aux baignades dans les lagons au milieu de poissons multicolores etc. Inutile de vous citer toutes les îles paradisiaques de l’Océan Indien, mais parmi celles que vous devez au moins fois dans votre vie visiter on peut citer : l’île de La Réunion, Madagascar, les Seychelles, ou bien l’ile Maurice.

Mais une des choses à laquelle on ne pense pas toujours, et qui fait aussi le charme de ces îles paradisiaques, c’est la gastronomie locale ! D’une ile à l’autre elle est souvent très différente avec des méthodes de préparation et de cuisson propres à chaque pays. Néanmoins on peut retrouver des similitudes comme des ingrédients communs et les épices utilisées. Pour vous donner un aperçu de ses différentes cuisines, découvrons ensemble les spécialités culinaires de l’île de la Réunion et de l’île Rouge qui est plus connue sous le nom de Madagascar.

La cuisine créole
La cuisine indienne, chinoise, européenne et africaine se sont mélangées pour donner un goût unique à la cuisine réunionnaise. Parmi les aliments les plus utilisés, on trouve la vanille, le riz, les brèdes, les différents poissons qu’on peut trouver sur l’île comme le thon, le perroquet, la carangue, le capucin, l’espadon, ou le mérou. Si un jour vous allez sur l’ile de la Réunion, il vous faudra obligatoirement goûter  le Cari de crevettes et de courgettes, l’une des spécialités de l’île.

Autre plat typiquement créole, les achards qui se préparent à base de légumes crus découpés en lamelle mélangés  avec des épices, un peu d’huile et de vinaigre. On peut aussi se laisser tenter par le boucané qui consiste en des morceaux de lard, de porc ou de poisson que l’on fume . En guise de boisson, goûtez au rhum local préparé avec du jus de canne ou bien à la bière Bourbon.

Ravimbomanga_Madagascar

La cuisine malgache
La particularité de la cuisine malgache est qu’elle est touhours  à base de riz. D’ailleurs les Malgaches en consomment trois fois par jour. Le matin, généralement, ce sera un plat de riz bouilli cuit avec quelques feuilles de brèdes découpées finement, c’est le fameux « vary amin’anana » qui se mange accompagné par des morceaux de viandes séchés au soleil qu’on aura fait griller ou les « kitoza ». Ce plat peut aussi se manger le soir.

A midi, vous aurez droit à un plat de riz associé à un met : ça pourrait être des brèdes sautées avec de la viande de boeuf, un plat de haricot avec de la viande de boeuf en bouillon ou bien avec de la viande de porc, le « ravitoto sy hena-kisoa », ou encore du poulet ou bien du poisson avec un peu de rougail de tomates et d’oignons.

Le soir, un plat de « vary sosoa » avec pourquoi pas des pommes de terre frites sera au menu. Les épices tels que  le gingembre, le  poivre vert, le girofle sont beaucoup utilisés dans la cuisine malgache. Le lait de coco accompagnera parfaitement les plats de fruits de mers.




Laisser un commentaire