Les jardins de Longwood

Suite de mes aventures à Philadelphie après la visite de la fondation Barnes, la découverte des jardins de Longwood.

Loin de chez soi, on espère toujours voir quelque chose de différent ou d’exceptionnel, garder un souvenir impérissable de son voyage.  A Philadelphie évidement, j’étais aux aguets. La visite de la fondation Barnes m’avait plus que contentée, difficile d’imaginer que je pourrais voir quelque chose de mieux.

J’avais souligné sur mon programme depuis quelques semaines une visite qui me paraissait intéressante, la visite des jardins de Longwood comprenant un diner avec l’artiste anglais Bruce Munro.

J’ai été comblée au-delà de mes plus folles espérances, parfois une photo vaut mieux qu’un long discours !

Difficile à croire, mais c’est bien un repas privé au milieu d’une serre rien que pour nous. Un moment unique, celui que l’on attend toujours de ses voyages et qui ne se produit que trop rarement. La photo vous permet de voir le décor, mais vous ne pourrez pas sentir les fragrances des fleurs et des plantes qui nous entouraient.

Enchantée par le repas, mais aussi par le jardin botanique ! Le parc de Longwood se situe à une heure de route au sud-ouest de Philadelphie dans la vallée de Brandywine, il est composé de plus de 20 jardins et de 20 serres s’étendant sur plus de 4km². Un véritable havre de paix incitant aux balades bucoliques mais qui pourrait être aussi le cadre idéal pour organiser des mariages !

Tous les ans des expositions ont lieu au jardin de Longwood. Cette année l’artiste britannique Bruce Munro est mis à l’honneur. Célèbre dans le monde entier pour ses installations lumineuses en extérieur ou en intérieur. L’expression artistique  de Bruce Munro se situe à mi-chemin de l’art conceptuel et du Land Art travaillant avec le support le plus immatériel existant la lumière !

Pour tout savoir sur l’exposition de Bruce Munro qui se déroulera du 9 juin au 1 septembre 2012 dans les jardins de Longwood rendez-vous sur le site : Light Installations

Précédemment : La fondation Barnes . . . Suite de mes aventures : With Art Philadelphia




  1. isola

    Quel banquet et surtout quel cadre. Tu as bien de la chance de diner dans cet endroit.

    J’espère que tu nous feras d’autres récits de voyage comme celui-ci.

Laisser un commentaire