Enquête DGAC : Les français et l’image du transport aérien

Communiqué de presse : CNPN

Cette enquête a été réalisée du 15 novembre au 7 décembre 2007 à la demande de la direction générale de l’aviation civile (DGAC). Elle porte sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la population française.

Sécurité aérienne : une confiance qui se maintient
92% des personnes interrogées considèrent que l’avion est un mode de transport sûr. Malgré cette confiance générale, 40% des personnes interrogées ont peur d’un accident en prenant l’avion. Parmi les facteurs qui rassurent sur le niveau de sécurité : le bon état général de l’avion ( 97%), le professionnalisme du personnel ( 98%), la renommée de la compagnie (94%)…

Mesures de sûreté : 93% des personnes interrogées les jugent nécessaires
Fouille des bagages, palpation des passagers, restrictions des liquides… en règle générale les mesures de sûreté sont jugées efficaces (82%), rassurantes (87%) et dans une moindre mesure contraignantes (57%). Pour autant, seules 3% des personnes interrogées déclarent avoir renoncé à prendre l’avion en raison des mesures de sûreté.

L’impact du Grenelle de l’environnement : une sensibilité croissante des passagers à la dimension environnementale
Comme en 2006, 80% des personnes interrogées considèrent que le transport aérien est une source importante de pollution. Les émissions de CO2 sont cependant désormais identifiées comme le premier facteur de nuisances de l’aérien (43%) devant le bruit (32%) alors qu’en 2006 les nuisances sonores arrivaient en tête.
Enfin, signe de la montée des préoccupations environnementales, 59% des personnes interrogées se disent prêtes à « compenser » leurs voyages en avion en payant un supplément sur le prix du billet afin de financer des projets environnementaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *