Faut-il boycotter les JO en Chine ?

Ne surtout pas se faire d’illusion… Atlanta, ville organisatrice des JO en 1996, avait obtenu le précieux Graal grâce à une corruption plus que passive, depuis nous savons que l’olympisme n’est plus qu’une course effrénée au pognon. Alors que pèse le Tibet, par rapport aux enjeux financiers des JO ? Rien. Voila le commentaire de Jacques Rogge, président du Comité international olympique, sur le sujet du boycottage, je cite : “Il n’y a eu absolument aucun appel au boycottage, de la part des gouvernements non plus, et nous avons été très touchés par la position de l’Union européenne et des gouvernements des grandes puissances qui disent unanimement que le boycottage n’est pas une solution”… Le boycottage n’est pas une solution, évidemment CQFD !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *