Le tourisme résiste à la baisse du pouvoir d’achat.

L’été 2008 n’aura pas été exceptionnel, mais à y regarder de plus près les chiffres ne sont pas mauvais loin de là. Sur juillet et août, la fréquentation des hébergements touristiques devrait se situer dans une fourchette de -0,7% à +0,5%. L’hôtellerie subit un léger recul (entre -0,5% et -1,5%), les campings restent stables (entre +0,5% et -0,5%) et les résidences de vacances sont en hausse (entre 1 et 3%). Les dépenses dites de plaisir ont baissé comme les sorties dans les restaurants, les visites de musées et autre attractions touristiques payantes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *