Test terrain de l’Olympus OM-D E-M5 MarkII

Quel titre prétentieux ! Pour tout vous dire j’ai eu pendant un peu plus de deux heures un OM-D E-M5 MarkII équipé d’un objectif 12-50mm dans les mains lors d’une visite de la cité du cinéma. Oui je l’ai bien testé mais je ne connaissais pas du tout cet APN, donc j’ai été assez limité dans les réglages même si deux photographes professionnels nous assistaient.

Olympus a organisé “des voyages extraordinaires” lors de week-ends du 30 mai au 5 juillet 2015. Je me suis donc inscrit pour participer à cet événement en choisissant de visiter la fameuse Cité du Cinéma de Luc Besson à Saint-Denis. Notre guide fût inénarrable Rachid Dhibou, le réalisateur du film Halal police d’État avec les comiques Eric et Ramzy.

Revenons à nos moutons et à cet APN nommé OM-D E-M5 MarkII, l’Olympus est facile à prendre en main on retrouve vite tous les boutons classiques pour régler la prise de vue mais par contre dès qu’on s’aventure dans les menus et bien c’est vite très confus, un vrai labyrinthe. Ayant assez peu de temps pour explorer toutes ses capacités, j’ai choisi de prendre toutes les photos en jpg, avec priorité d’ouverture et iso manuel.

Toutes les photos qui suivent n’ont pas été retouchées mais seulement redimensionnées et compressées.

entrée cite cinema

Rachid Dhibou portrait

porte cite cinema

Rachid Dhibou

Les photos sont plutôt neutres, la balance des blancs est correcte et l’image est bien détaillée même dans les zones sombres. L’APN fait bien son job, mais il faut absolument retoucher les photos pour leur donner un plus de contraste et de saturation.

cadillac

taxi 5ieme element

groupe olympus

interieur cite cinema

mur photo

En intérieur l’OM-D E-M5 MarkII est très bon avec une stabilisation de l’image excellente ce qui évite de trop monter en iso si le sujet ne bouge pas.

groupe ciné

studio cinema 5

studio dior cinema

2 heures pour tester un appareil photo numérique c’est trop peu mais néanmoins largement suffisant pour savoir si cette appareil est fait pour vous. Dans mon cas la réponse sera négative car je n’ai pas réussi à m’habituer au viseur électronique de l’Olympus. L’appareil produit pourtant des photos agréables et exploitables rapidement mais sans le déconseiller je vous invite vivement à l’essayer avant de l’acheter.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *