JO PARIS 2024 – Les journées Olympiques

Pendant deux jours du 23 au 24 juin 2017, la ville de Paris a organisé les journées Olympiques dans le but de promouvoir sa candidature aux jeux olympiques de PARIS 2024. Évidement je n’ai pas pu m’empêcher d’aller y faire un tour et de prendre quelques photos.

Un plongeon dans la Seine

J’ai pu assister à de nombreuses démonstrations, notamment du plongeon de haut vol.  A plus de 17 mètres de haut depuis le pont Alexandre III, le public a pu voir de courageux sportifs s’élancer dans de périlleuses figures en plongeant dans la Seine.

Journees olympique - Plongeon dans la Seine

L’autre disciple qu’il ne fallait absolument pas rater était le BMX. Une piste avait été spécialement aménagé entre le Grand Palais et  Petit Palais. Frissons garantis, lors des tricks !

Journees olympique - BMX

Les quais de la Seine accueillaient aussi de nombreuses disciples olympiques comme la boxe, l’haltérophilie, le taekwondo, le judo, l’escrime ou bien le saut à la perche.

Thomat Levet vous initie au golf

Sur les pelouses des Invalides vous pouviez vous initier à de nombreux sport de balles, comme le tennis, le baseball, le golf ou le tennis.  Parmi les grands champions qui animaient les activités sportives, vous pouviez côtoyer sur le stand de golf Thomas Levet, qui fût l’un de nos meilleurs tricolores sur le circuit européen pendant de nombreuses années.

Journees olympique - Thomas Levet

Journees olympique - Jeu de balle

Laura Flessel  premier soutien de Paris 2024

L’attraction la plus spectaculaire était la piste d’athlétisme flottante de 156 mètres de long posée sur la Seine entre les ponts Alexandre-III et Invalides.  L’idée paraissait incongrue mais la vue de cette installation provisoire depuis le pont Alexandre III se révélait étonnante.

Journees olympique - Piste athletisme

La piste a servi entre autre à accueillir des exhibitions temporaires. J’ai d’ailleurs pu assister à un assaut d’escrime en la présence de la nouvelle ministre des sport du gouvernement Macron, Laura Flessel.

Journees olympique - Laura Flessel

Une manifestation réussie

L’organisation en tout point a été exemplaire, même si la présence policière était sans doute trop visible. Mais en cette période troublée par de nombreux attentats à travers l’Europe et le monde, elle était parfaitement justifiée.

Journees olympique - Karate

Concernant l’adhésion des parisiens à l’organisation des jeux olympiques, je suis assez sceptique. L’enthousiasme des participants aux journées Olympiques était très “discret”. Les personnes présentes étaient non pas là, pour soutenir la candidature de Paris 2024, mais plutôt pour participer à un événement culturel comme un autre.

On a l’impression que la candidature de Paris aux JO de 2024 est portée uniquement par les politiques et les sportifs. Les français eux subissent plus événement qu’ils n’y participent, peut-être que les dettes laissées et les budgets dépassés lors des précédents jeux olympiques refroidissent leurs ardeurs.

Journees olympique - volontaire




  1. Sophie

    Du pain et des jeux… mais aussi une augmentation massive des impôts. Les français ne veulent pas des jeux olympiques. Et ce n’est pas cette pseudo manifestation pour bobo parisien qui va donner envie au français de voir les jeux Olympiques en France.

    Croisons les doigts pour que les américains gagnent les JO, et que Los Angeles redevienne une ville olympique en 2024

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *