L’enquête sur l’accident de Charm-el-Cheikh incrimine les pilotes

L’accident d’avion selon enquête officielle est dû aux pilotes de l’avion et non à Boeing. “La catastrophe aurait pu être évitée si le pilote engagé dans une spirale descendante très inclinée à droite avait braqué manuellement et fermement son volant de gauchissement vers la gauche pour ramener rapidement les ailes à l’horizontale et s’il avait réduit la poussée des moteurs afin d’éviter une augmentation excessive de la vitesse” écrivent les experts dans les conclusions du rapport de l’enquête.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *