Christiania une ville pas comme les autres

Suite de mon long week-end à Copenhague, après la visite de la petite Sirène direction la ville autogérée de Christiania.

La deuxième journée commença par une visite matinale de l’église de Saint-Sauveur. Évidemment, j’ai « grimpé » au sommet de sa flèche pour voir le panorama de Copenhague. La vue était splendide, et surtout permettait de repérer l’emplacement des principaux monuments de la capitale danoise.Un conseil venez tôt si vous ne voulez pas trop perdre de temps pour monter au sommet de la flèche car l’escalier est aussi étroit que les visiteurs nombreux !

Flèche de l’église Saint-Sauveur

DSC00906

Vue panoramique de Copenhague

DSC_0347

Vue panoramique de Copenhague

DSC_0352

Seconde étape du matin, Christiania. Je ne vais pas vous faire un résumé de toutes mes lectures sur ce fameux quartier de Copenhague (go wikipedia). Nous y sommes restés plus de 3 heures ! Une quartier autogéré qui ne sera pas au goût de tout le monde en particulier la rue « pusher street » où vous pourrez aisément voir et même acheter de nombreuses variétés de résine de cannabis en provenance du monde entier.

Christiania

DSC_0417

J’ai beaucoup aimé déambuler Christiania et m’y perdre. L’atmosphère est étrange, on a l’impression de faire un retour dans les années 70 ou plutôt un « trip ». Espérons que ce quartier de Copenhague ne disparaisse pas sous la pression des promoteur immobiliers.

Christiania

DSC_0419

Après avoir déjeuné une pizza un peu trop salée, direction le château de Rosenborg qui fût une résidence royale au 18e siècle.  On peut admirer à l’intérieur du château la couronne du roi Christian V ainsi que de nombreux joyaux et parures.

Couronne du roi Christian V

DSC_0600

Après cette visite culturelle, repos dans le jardin du château, puis petit détour vers l’hôtel de ville  avant de regagner notre appartement. Demain une grande journée nous attend avec la visite du parc du Tivoli.

Jardin du château de Rosenborg

DSC_0539

Précédemment : La petite sirène                                  La suite : Les jardins du Tivoli




  1. Anne

    Christiania mérite à elle toute seule un voyage à Copenhague. J’espère un jour y retourne en plus, il y a un excellent restaurant près de pusher street.

Laisser un commentaire