Surprenante Philadelphie !

Quand on part en voyage, on met dans ses bagages : des vêtements, quelques souvenirs de son quotidien et les quelques clichés ou mythes du lieu que l’on va visiter.  On m’a proposé de partir à Philadelphie avec d’autres blogueurs européens et pas les moindres (Noémi, Kate, Klauda, Sarah, Julia, Jonathan, Fabrice, Sami et Lisa) découvrir les plus beaux musées de cette ville historique et fondatrice des  Etats-Unis d’Amérique.

Un vol transatlantique plus tard, et oui à notre époque on ne prend plus le cargo comme ces écrivains voyageurs en partance à l’autre bout du monde, j’ai vu l’Atlantique mais seulement à 11000 pieds de haut, me voilà à fouler pour la première fois le sol de l’Uncle Sam.

Évidement en quelques minutes toutes les représentions de mon imaginaire ont volé en éclat. Eh oui, j’étais restée sur les images et vidéos tant médiatisées des villes américaines avec des immeubles tutoyant de trop près les nuages, une nature quasi absente et un bruit constant, finalement des villes sans âmes et étouffantes.  Philadelphie c’est tout le contraire, une ville accueillante et verdoyante !

With Art Philadelphia, tel fût le nom donné aux quatre jours de visites culturelles auxquelles j’ai participé, un programme digne d’un chef d’état : visites de musée en VIP, restaurants  raffinés et rencontre d’artiste.

Par où commencer le récit de ces journées hors du commun ? Par un peu de géographie,  d’histoire et de pop culture ! Pour ceux qui ne le savent pas encore Philadelphie est une ville de la côte Est des USA  située dans l’état de la Pennsylvanie sur les rives du fleuve Delaware.  Elle fût la première capitale des Etats-Unis, d’ailleurs  la déclaration de l’indépendance fût signée le 4 juillet 1776 à Philadelphie au sein de l’Independence Hall. Mais Philadelphie c’est aussi pour les plus cinéphiles d’entre vous le film Philadelphia avec Tom Hanks et la fameuse montée des marches du musée des arts de Rocky Balboa.  Voilà pour la présentation de  « Phillly » passons maintenant à mes aventures.

Vais-je débuter par vous raconter ma visite privée de la Fondation Barnes ou par le diner au R2L avec vue panoramique de nuit sur Philadelphie ?  A moins que je n’écrive quelques mots au sujet de ma rencontre avec le designer anglais Bruce Munro. Comme vous le voyez les sujets ne manquent pas !

Je vous propose plutôt dans un premier temps, une rapide visite de la ville en photos :

Suite du voyage -> La Fondation Barnes




Laisser un commentaire