De ground zero au Flatiron building

Deuxième jour à New York, si vous n’avez pas lu le récit de notre première journée cliquez ici.

Lever aux aurores, nul n’échappe pas au décalage horaire. Après un rapide petit-déjeuner, direction le ferry en direction de State Island pour apercevoir gratuitement la Statue de la Liberté. Le dimanche la ville de New York est étonnant de calme, moins de circulation surtout en ce jour de course cycliste.

course-cycliste

Nous prenons un bus pour nous rendre non loin de ground zéro. Nous apercevons de près la nouvelle tour du World Trade Center. Le chantier n’est pas encore terminé, une grue s’active pour “arrimer” sa flèche. Haute de 541 mètres, la tour est impressionnante mais son architecture est plutôt froide et lisse.

ground-zero
On continue à pied vers l’embarcadère. 10 minutes plus tard nous embarquons. De l’arrière du bateau, la skyline de Manhattan commence à apparaitre, puis à tribord la statue de la liberté. A peine arrivée à State Island nous faisons demi-tour pour retourner visiter Mannathan, la journée est encore longue nous comptons revenir à pied jusqu’à l’hôtel qui lui se trouve à la 36ième rue juste à côté de l’Empire State Building !

skyline-new-york

 

statue-liberte

Programme des heures qui suivent Wall Street, Seaport, Chinatown, Little Italy. Dernière visite de la matinée Wall Street. Le nom de cette rue est aussi célèbre que sa visite est décevante ! Une rue étroite et sombre où s’engouffrent de nombreux touristes. Même les touristes chinois qui ne manquent pas d’imagination ont bien du mal à trouver un endroit pour se faire photographier et dire j’y suis passé.

Remis de cette déception, direction Seaport pour la pause déjeuner. Une galerie marchande avec des snacks fera l’affaire. On déjeune avec une vue magnifique sur Brooklyn et son pont.

seaport

La traversée de New York à pied réserve bien des surprises, j’ai rarement vu une ville à l’architecture aussi hétérogène. D’une rue à l’autre les perspectives sont complètement différentes. Des immeubles de plus de 100 mètres peuvent côtoyer des bâtisses hautes de moins de 10 mètres, un vrai casse tête pour  prendre des photos !

Les numéros de rue défilent et nous arrivons dans le quartier de Chinatown qui comme son nom l’indique abrite une partie de la communauté chinoise de New York. Des boutiques et des restaurants à n’en plus finir à croire que tous les chinois new-yorkais sont des commerçants !

chinatown-sac

Avant de rentrer à l’hôtel, on fait un détour pour passer devant le fameux Flatiron building. Et il mérite bien son nom !

falt-building

Précédemment : New York avec des enfants          Suivant : Une journée à Central Park




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *