Regain de violence en Corse depuis le verdict du procès Colonna

Treize attentats en dix jours et l’apparition d’une nouvelle signature : Armata Corsa 1 773. Depuis le 13 décembre, date de l’issue du procès d’Yvan Colonna, condamné à la réclusion à perpétuité pour l’assassinat du préfet Claude Erignac le 6 février 1998, une série d’opérations ont été menées – essentiellement en Corse du Sud – contre des bâtiments abritant des services de l’Etat.…La suite dans le journal Le Monde




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *